Pourquoi une thérapie de couple ?

La thérapie de couple, tout comme la thérapie individuelle, est une démarche répondant au désir de quitter une souffrance. Tout comme une personne en difficulté, en détresse, peut demander de l’aide avec un espoir légitime d’être secourue, un couple peut effectuer une telle démarche. Tel est le sens général d’une thérapie de couple. Et, bien évidemment, le thérapeute de couple n’est ni un avocat ni un magistrat, et donc il ne fait donc ni arbitrage, ni jugement.

Comment se déroule une thérapie de couple ?

Selon le couple et chacun de ses membres, l’accompagnement sera personnalisé et les techniques utilisées s’y adapteront. Pour la première consultations, les deux membres du couple sont présents, ensuite on alternera au gré de l’évolution de celui-ci consultations individuelles et en couple. La parole de chacun des membres est entendue et reformulée afin qu’elle soit comprise de tous et les objectifs une fois posés, sont évalués régulièrement.

Le psychologue ne prend pas parti pour l’un contre l’autre. Loin d’une formation de juriste ou de plaideur, ils cherchent comment un conflit exprime quelque chose de positif, ou d’utile aux deux, comme par exemple : les disputes permettent à chacun de garder quelques distances sans plus avoir besoin de dire que l’on éprouve un besoin de solitude, ou offrent un temps de réflexion sur soi, ou permettent de retrouver une distance plus confortable après un moment de proximité intense ou fusionnelle.

La plupart des thérapeutes évitent le rôle d’arbitre ou de juge. On peut dire, en résumé, que le thérapeute de couple est au service de du projet du couple, que les deux partenaires auraient idéalement défini avant d’aller le voir.

Peut-on suivre une thérapie individuelle en même temps qu’une thérapie de couple ?

Tout dépend des thérapeutes en cause et des problèmes qu’il faut traiter. J’estime personnellement qu’une thérapie individuelle pour l’un et/ou l’autre des membres du couple complète très bien le travail de la thérapie du couple.

Pour en savoir plus :

Lire l’article : Oser la thérapie de couple